fr

Eretria XVII

Béatrice BlandinLes pratiques funéraires d’époque géométrique à Érétrie. Espace des vivants, demeures des morts

L’une des questions fondamentales que pose la civilisation grecque, c’est comment, après l’éclatement du monde mycénien, les populations grecques se sont-elles réorganisées, inventant une nouvelle forme de société politique, la polis. Rares sont les sites en Grèce qui permettent d’éclairer ces processus. Erétrie est l’un d’eux, où les fouilles ont mis au jour de nombreux vestiges d’époque géométrique (900-700 av. J. C.) issus de contextes variés : habitats, zones artisanales, espaces cultuelles et sépultures. Il est ainsi possible d’étudier la formation de la cité sous plusieurs angles de recherche, parmi lesquels l’étude des pratiques funéraires se révèle particulièrement féconde.
Le rituel pratiqué lors des funérailles, l’architecture de la tombe, le dépôt d’offrandes ainsi que le choix du lieu d’ensevelissement sont autant de clefs pour appréhender l’organisation de la société des vivants et son évolution. Le mobilier déposé dans les sépultures, souvent mieux conservé que dans les habitats, nous renseignent tant sur les productions locales que sur les liens de la communauté avec l’extérieur. Enfin, les analyses anthropologiques nous informent sur l’âge, le sexe, et l’état de santé au moment du décès d’un échantillon de la population.
Cette double enquête, à la fois sur l’espace des vivants et les demeures des morts, se base sur l’étude exhaustive d’une documentation jusque-là disséminée. L’expansion rapide de l’agglomération d’Erétrie à partir des années 1970 a conduit à multiplier les fouilles de sauvetage dans le périmètre de la ville moderne. Au fil de ces diverses interventions, les vestiges de l’établissement géométrique ont refait surface. Ils sont pour la première fois rassemblés ici, analysés et mis en perspective historique.

2007, 2 vols. en français avec résumé en anglais, allemand et grec, broché, 22 x 30 cm, nombreuses illustrations, n/b.
Série ERETRIA, tome XVII, Fouilles et recherches, publication de l’Ecole Suisse d’Archéologie en Grèce, Infolio éditions, Gollion.
ISBN 978-2-88474-406-5

commander

 

Sommaire et résumé

Sommaire XVII Abstract XVII

 

Comptes rendus

Histara 2009 Archaiognosia 2012 Babesh 2010