fr

ERETRIA XXIII

Kristine Gex, Im Zentrum der Stadt. Klassische und hellenistische Funde und Befunde aus dem Grundstück Bouratza (Ausgrabung 1979–1981)

Le terrain Bouratza, au coeur de la cité d’Érétrie, au nord-est de l’agora antique, fut le site d’une fouille de l’École suisse d’archéologie en Grèce entre 1979 et 1981. Ce volume présente les vestiges et trouvailles des époques classique et hellénistique découverts dans cette parcelle.

La structure la plus importante se compose d’une rangée de pièces alignées, dont un andron avec sol en mosaïque. Cet édifice, sans doute public ou semi-public, fut construit dans la deuxième moitié du IVe siècle av. J.-C. avant d’être rénové et agrandi au début du IIIe siècle. On ignore combien de temps il resta en fonction, mais le site fut abandonné au plus tard dans le courant du Ier siècle av. J.-C.

Les catalogues de mobilier constituent la majeure partie du volume. Chronologiquement, celui-ci couvre une longue période, d’environ 500 jusqu’à la première moitié du Ier siècle av. J.-C., où la fin du Ve et le début du IIIe siècle sont les mieux représentés. Une attention particulière est portée sur la céramique (fine et mi-fine, vaisselle de cuisine, amphores de transport). Les autres trouvailles présentées sont les lampes, les terres cuites, les ustensiles pour le travail du textile, les monnaies, les fragments d’architecture, les petits objets et les ossements animaux. Plusieurs spécialistes de l’École suisse d’archéologie en Grèce ont contribué à l’étude de certaines catégories d’objets ou de contextes spécifiques: Guy Ackermann, Solange Bernstein, Monika Brunner, Claudia Gamma, Angelos Gkotsinas, Mathias Glaus, Pauline Maillard, Caterina Martini et Marek Palaczyk.

 

2019, 336 pages, en allemand avec des contributions en français et des résumés en français, anglais et grec, broché, 22x30cm, nombreuses illustrations. Infolio éditions, Gollion.

ISBN 978-2-88474-412-6

commander

 

À propos de l’auteure
Kristine Gex a été active au sein de l’École suisse d’archéologie en Grèce depuis l’époque de ses études; sa thèse doctorale concerne la céramique à figures rouges d’Érétrie (Eretria IX). Actuellement elle est collaboratrice scientifique à l’Université de Lausanne. Son domaine de recherche concerne la céramique classique et archaïque.
Kristine.Gex@unil.ch

 

Sommaire et résumé

Eretria XXIII Sommaire Eretria XXIII Résumé