Explorations sous-marines dans la Baie de Kiladha (Argolide)

Le projet de recherche lancé en 2012 à Kiladha a pour objectif d’étudier les sites et paysages préhistoriques submergés dans cette petite baie au nord du Péloponnèse. Cette recherche interdisciplinaire est le fruit d’une collaboration entre l’Université de Genève, sous l’égide de l’École suisse d’archéologie en Grèce (ESAG), et l’Éphorie des Antiquités sous-marines (EUA). Placé sous la responsabilité de Aggeliki Simosi (EUA) et Karl Reber (ESAG), le projet est dirigé par Despina Koutsoumba (EUA) et Julien Beck (Université de Genève).

En 2016 et 2017, l’équipe d’archéologues et plongeurs gréco-suisse s’est concentrée sur l’exploration d’un site de l’Âge du Bronze découvert au large de la plage de Lambayanna, au nord de la Baie de Kiladha. Le site a fait l’objet de prospections géophysiques et des sondages exploratoires ont été ouverts pour préciser le plan et la chronologie du site. Les couches inférieures ont livré de la céramique datant de la transition entre le Néolithique final et l’Âge du Bronze ancien.